• |<< - E - /SOMMAIRE /- Ê - >>|



    |<< Page précédente / Page suivante >>|

    Le mot, l'expression, la référence que vous recherchez ne figure pas sur cette page !!! dites-le nous en commentaire libre en bas de page (Démarche rapide et utile pour tous)






    État catatonique de la schizophrénie (...)

    A suivre - Attend ...


    État d'agitation (Troubles psychomoteurs)


    Augmentation de l'activité physique et psychologique


    Les états d'agitation sont marqués par une intense activité psychologique se traduisant dans la motricité par une augmentation des mouvements, une exagération des gestes, une rapidité accrue, pas forcément orientée vers un but (mouvements stéréotypés ou improductifs) . Un état d'agitation se caractérise donc par une intense augmentation de l'activité physique et psychologique . L'agitation se remarque par ailleurs à travers le comportement (souvent, désinhibition, phases d'agressivité ou de familiarité), le langage et la communication (familiarité également, voix forte, parole rapide) . L'état d'agitation se rencontre principalement en phase maniaque (Psychose maniaco-dépressive - trouble bipolaire), dans les états confusionnels et démences, ou les accès suite à une intoxication (alcool, médicaments...)


    Appelé aussi : "Agitation psychomotrice"

    Voir : "Activité psychologique" ; "Comportement" ; "Désinhibition" ; "Phase maniaque"
    Sources : Psychoweb


    État d'alerte (...)

    A suivre - Attend ...



    État d’esprit (...)


    A suivre - Attend ...


    Voir : "Esprit"

    Voir aussi : "Conscience"


    État de mal épileptique (Épilepsie)


    Engage le pronostic vital et fonctionnel (risque de séquelles neurologiques définitives)

    Elle est définie par une crise épileptique de durée anormalement longue (plus de 30 minutes), ou par la survenue de crises si rapprochées que le malade n'a pas le temps de recouvrer ses esprits entre deux crises


    Liens externes : "Wikipédia"

    Sources : Wikipédia


    État de stress post-traumatique (...)


    A suivre - Attend ...


    Voir : "Stress"



    État dépressif (...)


    A suivre - Attend ...



    État mental (...)


    A suivre - Attend ...


    État psychophysiologique (...)


    A suivre - Attend ...



    États de vigilance (Organisme)

    Dans le cerveau, des « horloges internes » rythment nos états de vigilance, notre physiologie, nos sécrétions . Par exemple, le rythme sommeil/éveil est un sujet sur lequel de nombreuses recherches sont menées


    Voir : "Horloges internes" ; "Hypothalamus" ;
    "Intéroception" ; "Physiologie" ; "Rythme sommeil/éveil" ; "Système hormonal" ; "Système nerveux"
    Voir aussi : "Éveil" ; "Homéostasie" ; "Sommeil"


    États modifiés de conscience (Conscience)

    Expériences au cours desquelles une personne a l'impression que le fonctionnement habituel de sa conscience se dérègle . Après une expérience d’états modifiés de conscience, qui la plupart du temps est un état temporaire, une personne dira par exemple qu’elle a eu l’impression de vivre un autre rapport au monde, à son identité, à son corps . Les états modifiés de conscience peuvent être associés à des événements reliés au sommeil, comme l’endormissement, le somnambulisme, ou le fait d’avoir été privé de sommeil . Ils peuvent être induits par une autre personne comme dans le cas de l’hypnose, par soi-même (méditation, prière, exercice physique) ou par un groupe (état de transe collective) . Ils peuvent aussi être associé à des états pathologiques (fièvre, carence en oxygène) ou à la consommation de drogues . Un exemple de ceci serait l'effet de la marijuana sur la conscience et ses différentes composantes (l'input sensoriel, la clarté de la perception, la distorsion du temps, la mémoire, les attentes, les associations fonctionnelles, l'attention, etc.) qui ont été très bien décrits . La poursuite, l'atteinte et les conséquences des états modifiés de conscience peuvent être acceptables et reconnus socialement ou désapprouvées socialement et illégales (comme par exemple dans le cas de la consommation de certaines drogues) . De manière générale, il semble qu'il y ait un registre optimal de stimulations extérieures nécessaires pour le maintien d'un état normal d'éveil de la conscience . Les niveaux de stimulation au-dessus ou au-dessous de ce registre semblent conduire à la production d'états modifiés de conscience . Par exemple, l’ennui extrême qui accompagne la privation de contacts sociaux prolongés est susceptible d’induire des états modifiés de conscience . Le phénomène peut également se produire dans des circonstances impliquant au contraire un état d'éveil accru ou une implication mentale intense (absorption intense dans un travail, lecture, performance dans un sport, etc)


    Anglais : Altered states of consciousness

    Voir : "Clarté de la perception" ; "Conscience" ; "Hypnose" ; "Input sensoriel" ; "Sommeil"
    Sources : Le Cerveau - McGill (Canada)




    Haut de page | Page suivante >>|

    Vous n'avez pas trouvé votre mot, expression, référence ou rencontré une information incomplète ou erronée ??? dites-le nous, ci-dessous, en commentaire libre (Démarche rapide et utile pour tous)








    .


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique